Data security

Comment pirater un compte Facebook

Comment pirater un compte Facebook, cela nous a tous traversé l’esprit à un moment donné ou à un autre. Mais bien souvent on ne passe jamais à l’action, en pensant que c’est trop compliqué, ou que ce n’est pas bien, que toute façon la sécurité du réseau social de Zuckerberg est indestructible. Il existe pourtant des brèches dans les murs du célèbre réseau social, et chaque jour, des milliers de hackers mettent à profit ces failles pour pirater des comptes Facebook, et ils ne le font pas forcément pour faire le mal.

edwqd

N’est-ce pas mal, le piratage Facebook ?

Bien souvent, les gens le font pour de bonnes raisons : pour vérifier le contenu des profils de nos enfants, qui généralement font tout pour nous le cacher - et font eux même n’importe quoi sur les réseaux sociaux -. Pirater leur compte, discrètement et juste pour jeter un Å“il, pour les surveiller de loin, et ainsi mieux les protéger. En effet, le net peut être un endroit réellement dangereux pour les mineurs, et nos enfants ne sont pas toujours conscient des dangers qu’ils courent en publiant à tort et à travers sur les réseaux sociaux, que cela soit Facebook, Twitter, ou encore Ask et Instagram. Dans ce cas, il est tout naturel de vouloir savoir ce qu’il se passe, et ce qu’ils font. Cela peut être aussi pour vérifier que notre conjoint ne nous ment pas, si l’on a des suspicions sur sa fidélité ou ses activités : pirater son compte Facebook permet d’accéder à ses conversations privées, et ainsi à vérifier à qui il parle, et surtout, qu’est-ce qu’ils se disent… Et le tout, de façon tout à fait discrète. Ainsi, s'il s’avère que vos soupçons étaient infondés, vous vous évitez le risque de porter une accusation dans le vide. Également, si l’on dit du mal de vous dans votre dos, il est tout naturel de chercher à savoir quoi, pour empêcher à la source la propagation de mauvaises rumeurs.

Cela peut aussi être juste pour faire une blague à des amis, ou pour les impressionner : même si vous ne faites rien sur leur compte, ils auront l’impression de voir en vous un vrai pro de l’informatique !

Et si vous êtes un professionnel et que vous pouvez être la cible d’espionnage industriel, regarder les comptes de vos employés peut augmenter énormément votre sécurité d’entreprise, en vérifiant qu’ils n’ont pas de contacts chez l’adversaire et ne sont pas en train de vendre vos secrets d’entreprises à l’ennemi. L’espionnage industriel peut en effet être extrêmement dommageable aux affaires : se protéger gratuitement et discrètement d’un tel risque est un avantage extraordinaire.

Pourtant, généralement, les gens se disent qu’il n’est pas possible de hacker Facebook. Un si gros site ne peut pas avoir de failles, disent-ils. Rien n’est plus faux ! Ou encore, ils se disent que seuls les hackers professionnels, du niveau de ceux qu’on voit dans James Bond, peuvent accéder à ce genre de résultats, et à pirater Facebook. Encore une fois, ce n’est pas vrai. Beaucoup de sites proposent ce genre de services, souvent très cher, pour des résultats médiocres, en jouant sur le fait que leurs clients pensent que la tâche est très compliquée. Mais nous allons voir pourquoi pirater un mot de passe Facebook n’est pas si terrible que ça.

Les méthodes du piratage Facebook

Le principal objectif n’est pas de faire tomber le réseau social, non, c’est plus simple : il s’agit juste de trouver le mot de passe de l’utilisateur que vous souhaitez pirater. Pour cela, il existe plusieurs méthodes, qui n’ont rien de très extraordinaire. Une première méthode est le phishing ou hameçonnage en français, qui, par le biais de faux mails ou de certains sites déguisés, permet de récupérer le mot de passe de l’utilisateur, qui le rentre de lui-même. Par exemple, un faux mail de Facebook indiquant que par mesure de sécurité, son compte a été bloqué, et qu’il doit rentrer de nouveau son mot de passe pour le débloquer. Le mot de passe est ainsi récupéré et enregistré.

Vous pouvez également essayer les mots de passe les plus courants (comme « 12356 », ou « superman », ou pire encore, « azerty » ou « qwerty », selon votre région du monde), ou encore tenter de rentrer des combinaisons avec pour base le nom de votre cible, sa date de naissance, ou même parfois les animaux de compagnies ou les enfants de votre cible. Ce type de mots de passe est en effet très répandus, et l’avantage considérable de cette méthode, au delà de sa grande simplicité, est que toutes les informations sont en général très accessibles sur les réseaux sociaux, même en public. Toutefois ça ne marche pas toujours, si la cible possède un bon mot de passe (mais c’est au final assez rare).

Dans les cas où ça ne marche pas, d’autres recours pour hacker Facebook existent : des keyloggers, par exemple. Ces logiciels espions s’installent sur la machine de votre cible, et enregistre, lorsqu’ils se connectent, les touches qu’ils pressent en tapant leur mot de passe. Les données vous sont ensuite envoyées, et le tour est joué. Une injection SQL (piratage direct de la base de données), est également possible, ou même une attaque par brute force si l’injection échoue.

En bref, les méthodes pour pirater un compte Facebook gratuitement ne manquent pas, et il ne s’agissait là que de techniques accessibles au plus grand nombre.

Où aller pour hacker un compte Facebook gratuitement ?

Si comment pirater un compte facebook gratuitement vous intéresse, vous pouvez vous rendre sur des sites comme http://topfacebookhacker.com/qui vous proposera de pirater un compte facebook sans rien payer, de façon complètement sécurisée. Il suffit de suivre les étapes pas-à-pas, aucune connaissance n’est nécessaire. Leur programme ultra-fiable (plus de 96% de réussite) font tout le travail à votre place, et vous livrent sous quelque minute à peine le mot de passe du compte Facebook de votre cible.

A post by anawiesz (750 Posts)

anawiesz is author at LeraBlog. The author's views are entirely his/her own and may not reflect the views and opinions of LeraBlog staff.
I'm a professional writer and likes to write about online shopping.

Do you have any questions? Please ask.